Menu









Navigation






MINTZBERG : division du travail



Le centre opérationnel est composé des membres de l’organisation – les opérateurs – dont le travail contribue directement à la valeur ajoutée des biens ou des services qui est la raison d’être de l’organisation.


Le sommet stratégique est composé des cadres dirigeants qui ont les responsabilités les plus larges, dont les fonctions sont de faire en sorte que l’organisation remplisse sa mission et serve les besoins de ceux qui contrôlent l’organisation ou qui ont un pouvoir sur elle (propriétaires, état, administration, syndicats, etc.).


La ligne hiérarchique est composée de cadres qui relient le sommet stratégique au centre opérationnel. La hiérarchie se crée en donnant à un cadre la responsabilité d’un groupe d’opérateurs, puis on confie à un cadre la responsabilité de plusieurs groupes et ainsi de suite. L’organigramme représente la hiérarchie d’autorité.


La technostructure sert l’organisation en agissant sur le travail des autres parties de l’organisation. Elle est le moteur de la formalisation et de la standardisation des procédés de travail des autres éléments de l’organisation, y compris celles du sommet stratégique. La technostructure a une influence directe sur l’organisation.



Le support logistique rassemble les unités spécialisées qui ont une fonction de soutien sans être directement impliquées dans le flux de travail qui produit la valeur ajoutée de l’organisation. Les biens et services qu’elles produisent ne sont pas liés à la mission principale de l'organisation. Les prestations délivrées par ces unités de soutien peuvent en partie être externalisés, c’est-à-dire confiées à des organismes extérieurs à l’organisation.

Ce schéma s’applique à une entreprise dans sa totalité ou de façon modulaire à une partie de son activité (production, bureau d’études, RH, commercial,etc.).

Sous-menu